De la patte d’oie à la plume du Cygne

0 Comments

Les confidences du Cygne

Le personnage de l’oie avait jadis une symbolique spéciale : initiée, initiatrice, protectrice, maternelle, elle incarnait le triomphe de la lumière sur les ténèbres et sur l’ignorance profane.

Tous les contes contiennent leur part de trésors cachés. C’est par le conte que les petits enfants recevaient la substantifique moelle de la sagesse traditionnelle. Ainsi les fameux Contes de la Mère l’Oye (Charles Perrault -XVIIème siècle) sont-ils un enseignement initiatique à l’attention des enfants. Certains récits sont conçus pour être entendus, et non lus.

C’est ainsi qu’ils donnent toute leur sève.

Toutefois, l’oreille fée peut encore accéder à la réalité vivante, orale et magique, des contes de Ma Mère l’Oye, tels qu’on les entendait jadis à la veillée. Et l’on en est émerveillé. Pour l’enfançon assoiffé de féérie, ces contes sont une bouffée d’air frais. Mais à son insu, ils sont la mère-loi ou l’amère loi que l’enfant devra suivre toute sa vie. Mis sous forme imagée, ces récits fonctionnent sur plusieurs niveaux, dont certains au-delà de la pensée logique, tout comme les histoires soufies. Dans la spirale du jeu de l’Oie, le joueur retrouve les difficultés du voyage initiatique : les espoirs, les arrêts, les retours en arrière, l’auberge, la prison et… la mort qui renvoie à la case départ !

Au fil du temps, l’Oie a été remplacée par le Cygne. Les deux oiseaux laissent la même empreinte palmée sur le sable. Pour les bâtisseurs des cathédrales, le Pédauque ou pied d’oie était un instrument de mesure et un signe de reconnaissance. Cette trace préfigure la « mérelle » (petite mère de lumière) ou coquille Saint Jacques, que les pèlerins arborent sur leur sac, leur chapeau, leur cape ou encore leur bourdon.

Cette patte d’oie accompagne le jacquaire tout au long de son parcours vers Compostelle ou champ de l’Étoile.

C’est la raison pour laquelle nous avons choisi le Cygne dont le symbole, tiré des légendes germaniques, rappelle la vigilance, la prospérité matérielle, mais aussi la pureté de l’Oie.

Les textes de notre ligne éditoriale répondent à la double exigence d’un enseignement initiatique et cathartique.

Le cygne règne sur les eaux à tous les titres qui fondent un empire de paix, la grandeur, la majesté, la douceur ; avec des puissances, des forces, du courage et la volonté de n’en pas abuser et de ne les employer que pour la défense, il sait combattre et vaincre sans jamais attaquer. Buffon

#lecygnedo_editions #spiritualite #contemereloye #charlesperrault #saintjacquesdecompostelle #merelle #lesconfidencesducygne

Categories: